CHERY, Mercredi 14 Novembre 2018, 5 °C, Brouillard
Mairie de Chéry en Berry (18)

Le Patrimoine de la commune de Chéry (18)

La commune de Chéry, dans le Berry, dispose d'un fort patrimoine : 

Eglise

Eglise

XIIème siècle - XXème siècle

Eglise Saint Didier ou Désiré. L'église n'a conservé que sa nef du XIIème siècle et la chapelle se Mathieu et Jean de Chéry, datant de la fin du XIVème siècle. L'église a connu bien des tourments. Durant les guerres de religions entre catholiques et protestants, elle fut pillée et brûlée par les protestants en 1569-1570. Elle a été reconstruite en 1578 (date qui était inscrite sur l'ancienne porte). Dès le XVIIème siècle, l'église n'est plus entretenue correctement. Le choeur et la chapelle absidiale sont détruits au début du XIXème siècle pour agrandir la route de Lury à Vatan. Elle a ainsi été amputée d'un tiers de sa surface.

Fresques

Fresques

Seconde moitié du XVIème siècle

A l'occasion de travaux sur les enduits intérieurs de l'église, plusieurs anciens ouvrages ont été mis au jour et restaurés.Outre plusieurs croix de consécration, des graffitis contemporains (qui n'ont pu être traduits) et une piscine (lavabo), des décors monochromes rouges sont dorénavant partiellement visibles dans le choeur de l'église : ils représentent très certainement des motifs floraux surplombant un animal (chat ?). La plus grande découverte reste celle d'une fresque composée de divers personnages : il pourrait s'agir d'un évêque (coiffé d'une mitre), d'un donateur (coiffé d'un casque et tenant une lance ou un sceptre), d'une donatrice (femme de profil) et d'un seigneur (coiffé d'un chapeau et portant un collier de perles rouges). Deux autres personnages ne sont pas identifiables : un personnage avec nimbe crucifère, bâton et bourse à la ceinture et un autre portant un lys. Au centre de la fresque est représenté un linceul ou suaire.

Ancienne maison du passeur  et du gué

Ancienne maison du passeur
et du gué

XIIème siècle- XVIème siècle

Entre la fin du XIIème siècle et le XVIème siècle, il n’y a plus de pont pour passer la Rivière Neuve. Durant cette période, un passeur est donc chargé de faire passer la rivière aux animaux et aux gens : c’est le seul moyen de communication entre Chéry et Lury. La maison est construite avec de petites pièces basses et une cheminée. Aujourd’hui, elle est un peu l’emblème de la commune. 


Ancienne maison du seigneur  Ancien presbytère  

Ancienne maison du seigneur  Ancien presbytère 

XIVème siècle

Jean de Chéry, employé au service du Duc Jean de Berry comme « maître de la chambre aux deniers » (trésorier), édifie sa propre demeure qui comporte deux pièces, des dépendances et des combles. A l'époque, tout le monde ne pouvait pas s’offrir une maison avec deux pièces, il fallait avoir un certain rang  et une bonne « paye ». Beaucoup plus tard, la maison est devenue le presbytère de la paroisse jusqu’au jour où il n’y a plus eu de curé exclusif pour Chéry.


Plaque de cocher

Plaque de cocher

Ouvrage du milieu du XIXème siècle

Les plaques de cocher sont les ancêtres des panneaux indicateurs. Elles sont apparues à partir de 1835 sous la forme qu'on leur connaît : des plaques en fonte avec l'indication de la voie et des distances jusqu'aux prochaines localités. Le fond de ces plaques était généralement peint en bleu et les lettres en relief en blanc. Accrochées à 2,50 mètres de haut, elles guidaient les conducteurs d'attelages, leur évitant de s'égarer et de fatiguer inutilement leurs chevaux.

Calvaire de Maurepas

Calvaire de Maurepas


Lavoir de Maurepas

Lavoir de Maurepas

Ouvrage de la fin du XIXème siècle


Lavoir du bourg

Lavoir du bourg

Ouvrage de la fin du XIXème siècle

Lavoir du Port Pisé

Lavoir du Port Pisé

Ouvrage de la fin du XIXème siècle


Calvaire du bourg

Calvaire du bourg